• Culturel

Synthèse de civilisations diverses, la Tunisie s'est toujours distinguée par l'intensité de son activité culturelle et son apport à la civilisation universelle dont témoignent les sites et les musées, ainsi que les institutions culturelles qui parsèment le pays et les divers festivals internationaux organisés pendant toute l'année dans différentes villes.

Une stratégie globale a été adoptée pour mettre en place des institutions servant comme point de référence dans les divers domaines d'activité culturelle. Parmi ces institutions, on peut citer le Centre national de danse de Borj El Baccouche, le Palais du Baron d'Erlanger, devenu Centre de musique arabe et méditerranéenne, le Musée Husseinite (couvrant la période des Beys), le Musée des arts plastiques contemporains ainsi que le Complexe culturel national de Tunis.

En outre, le Centre culturel international de Hammamet a été rénové pour devenir la Maison de la Méditerranée et se spécialiser principalement dans les arts et techniques de théâtre. 

Quant à l’institution de Beit El Hikma, elle a été promue au rang d'Académie des sciences, des arts et des lettres afin de mieux contribuer à enrichir l'activité culturelle, intellectuelle et scientifique dans le pays.

L’édification de la Cité de la Culture à Tunis viendra sous peu enrichir le paysage culturel national.

La Tunisie abrite de nombreux festivals culturels internationaux, dont les festivals d'été de Carthage, Dougga et Hammamet qui accueillent les artistes internationaux les plus célèbres, le Festival international de musique symphonique d'El Jem, le Festival de musique andalouse de Testour, le Festival du Sahara de Douz, les Journées cinématographiques de Carthage, le Festival du film mythologique de Djerba et les Journées théâtrales de Carthage.

Les musées tunisiens recèlent des trésors civilisationnels d'une valeur inestimable. Installé dans un palais beylical du 19e siècle, le Musée du Bardo abrite la plus riche collection de mosaïques romaines dans le monde.

Autres musées importants :

le Musée Archéologique de Carthage.

le Musée de Kairouan (Arts Islamiques)

le Musée d'El Jem (Colisée romain)

le Musée et le Ribat de Monastir (Histoire et Traditions Populaires).

le Musée d'Arts et de Traditions Populaires de Dar Ben Abdallah, à Tunis.

le Musée Dar Chraïet de Tozeur (Traditions Populaires).

En considération de l'intérêt porté par la Tunisie au développement de la culture, de la richesse de son patrimoine et de la valeur de sa contribution à la civilisation universelle, l'UNESCO a choisi Tunis comme capitale culturelle régionale pour l'année 1997.

De même, le choix, par l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), de la ville de Kairouan comme capitale culturelle islamique en 2009, porte témoignage de l’enracinement profond de la Tunisie dans son identité civilisationnelle et culturelle.